Traitements et prévention contre l'acné

Acné

Ce que vous devez savoir sur l’acné

  • L’acné, dont la forme la plus courante est l’acné vulgaire, se définit comme une inflammation de la peau caractérisée par des points noirs ou blancs, des boutons rouges et des pustules. Ces lésions apparaissent le plus souvent sur le visage, mais aussi sur la poitrine, le dos et la partie supérieure des bras.
  • L’acné frappe surtout les adolescents, mais elle peut persister jusqu’à l’âge adulte. En effet, 90 % des adolescents en souffrent et, parmi toutes les maladies cutanées, c’est la raison qui motive le plus de consultations médicales.
  • Si l’acné n’est pas une maladie mortelle, elle peut défigurer et bouleverser les personnes qui en souffrent, entraînant ainsi des problèmes psychosociaux. L’acné peut également laisser d’importantes cicatrices permanentes.
  • L’acné est causée par une hyperactivité des glandes sébacées, qui  produisent des quantités excessives de sébum qui finissent par obstruer les follicules. Des bactéries s’y développent, et plus spécialement une souche appelée Propionibacterium acnes.
  • L’activité des hormones peut également causer une poussée d’acné ou une augmentation du nombre de lésions. À la puberté, les hormones, surtout celles de type androgène (les hormones mâles), stimulent fortement la production de sébum par les glandes sébacées. Ces hormones sont présentes chez la femme comme chez l’homme, mais en plus grande quantité chez ce dernier. Chez les femmes, ces hormones peuvent provoquer de l’acné pendant le cycle menstruel – ce qui explique pourquoi elles constatent souvent que l’acné persiste même à l’âge adulte.

Symptômes et complications

Selon les individus, l’acné se manifeste de différentes façons, par exemple par des points noirs ou blancs, des boutons rouges ou papules, des boutons plus gros appelés pustules et des kystes.

  • Les points noirs. Également appelés comédons noirs, ils ne sont pas plus gros qu’une tête d’épingle. Superficiels, ils ne laissent pas de cicatrices. Les comédons blancs n’ont pas été exposés à l’air, à la différence des noirs.
  • Les boutons à tête blanche ou pustules. Il s’agit des lésions les plus fréquentes, et elles sont généralement le premier signe d’une poussée d’acné.
  • L’acné profonde. Elle peut être plus grave : les lésions sont souvent rouges, enflammées, purulentes et douloureuses au toucher. Elles apparaissent souvent dans le dos et sur la poitrine. C’est la forme d’acné la plus difficile à traiter. Dans les cas d’acné profonde, on observe la présence de pustules et de kystes à la surface de la peau. Toutefois, ces pustules et kystes se développent parfois dans des couches plus profondes de la peau; en cas de rupture, le pus entraîne la formation d’autres lésions. L’acné profonde peut laisser des cicatrices. En effet, si on tente de perforer ou de pincer les boutons, cette manipulation laisse souvent un petit cratère sur la peau, qui peut devenir permanent. Les cicatrices sont plus fréquentes chez les hommes, parce que l’acné profonde les frappe davantage que les femmes, et parce qu’ils sont moins enclins à consulter un médecin.

Certains principes de base permettent de prévenir et de traiter l’acné

  • Ne jamais pincer, percer ou faire éclater les lésions.
  • Se laver le visage deux fois par jour à l’aide d’un savon doux non parfumé; tamponner légèrement la peau pour l’assécher.
  • Ne pas frotter ou laver énergiquement la peau à l’aide d’un savon rugueux ou trop fort.
  • Ne pas utiliser de savons antibactériens, car ils ne préviennent pas l’acné.
  • Changer de débarbouillette chaque jour.
  • Utiliser des produits de beauté non comédogènes, c’est-à-dire qui n’entraînent pas d’acné.
  • Se laver les cheveux au moins deux fois par semaine.
  • Utiliser au besoin un shampooing anti pellicules.
  • Débarrasser la peau de la sueur et du sébum le plus rapidement possible.
  • Les comédons doivent être éliminés uniquement par un médecin.

Traitement de l’acné

La plupart des produits de nettoyage de la peau vantés par la publicité comme permettant de soigner l’acné sont inutiles et risquent même d’aggraver la situation. Les médecins recommandent plutôt certains des produits suivants.

  • Pommades et lotions à base de peroxyde de benzoyle, d’acide salicylique ou de soufre, vendues partout sans ordonnance. Ces agents desquamants et asséchants débouchent les pores de la peau et aident à éliminer les cellules cutanées mortes. Leurs effets favorables se manifestent après environ deux semaines, et ces produits doivent être utilisés de façon continue pour maintenir leur efficacité.
  • Chez certaines femmes, la prise de contraceptifs oraux peut aider à réguler l’activité hormonale qui cause les poussées d’acné.
  • Dans les cas les plus graves, une lotion antibiotique ou un produit à base d’acide rétinoïque (un dérivé de la vitamine A) sont généralement efficaces.
  • L’acné profonde est parfois traitée à l’aide d’antibiotiques absorbés par voie orale.
  • Il existe des médicaments d’ordonnance (comme l’isotrétinoïne, par exemple) pour traiter efficacement l’acné profonde. Ils doivent toutefois être prescrits avec prudence dans le cas des femmes. Il est donc important de discuter des risques et des avantages de ces médicaments avec votre médecin.