Traitement par microgreffe folliculaire

Microgreffe

Transplantation capillaire par microgreffe folliculaire

Ce que vous devez savoir :

La transplantation capillaire par microgreffe folliculaire est la plus connue des chirurgies de remplacement capillaire puisque c’est la seule solution durable à la calvitie. Sous anesthésie locale, un lambeau de cuir chevelu de la région occipitale (région donneuse) est découpé en petits greffons (les unités folliculaires) qui sont ensuite insérés dans de petites fentes faites dans la région dégarnie (région receveuse).

Les techniques de remplacement capillaire ont beaucoup évolué, et les résultats sont de plus en plus naturels :

  • La réduction tonsurale causait de vilaines cicatrices difficiles à camoufler.
  • La technique de transposition de lambeaux de cuir chevelu modifiait l’orientation des cheveux.
  • La technique avec les poinçons donnait un effet en cheveux de poupée ou en champ de maïs.
  • La microtransplantation capillaire donne maintenant des résultats très satisfaisants qui imitent la nature, surtout depuis l’utilisation des unités folliculaires. Les cheveux se présentent naturellement par groupes de deux ou trois, et on essaie toujours de respecter ces entités anatomiques lors de la coupe des greffons.

La rencontre initiale permet au médecin de :

  • compléter l’histoire médicale du patient, avec ses antécédents personnels et familiaux
  • vérifier la possibilité d’allergies médicamenteuses
  • faire l’examen attentif du cuir chevelu
  • évaluer les motivations du patient
  • discuter avec le patient des avantages et des inconvénients de la greffe capillaire en insistant sur ses limites pour en dresser un tableau réaliste
  • expliquer en détails la procédure chirurgicale
  • répondre à toutes les questions du patient
  • offrir au patient d’autres solutions si la greffe capillaire n’est pas indiquée

Comment se déroule la chirurgie?

  • Avant l’opération : signature du consentement opératoire, prise des signes vitaux, séance de photos du cuir chevelu, médication tranquillisante et analgésique, dessin au crayon feutre des limites de la zone à greffer
  • Pendant l’opération : désinfection et préparation de la zone donneuse, anesthésie locale avec un dispositif transdermique sans aiguille suivie de l’anesthésie profonde à l’aiguille de la zone donneuse et de la zone receveuse, prélèvement de la bande de cuir chevelu où seront découpés les greffons, fermeture de la zone donneuse avec des points ou des agrafes métalliques, incisions à la zone receveuse, pose des greffons, nettoyage et assèchement de cheveux
  • Après l’opération : retour à la maison (de préférence accompagné), repos de un ou deux jours, reprise des activités normales par la suite, sans efforts physiques importants pendant 10 jours, lavage doux des cheveux dès la troisième journée, antibiotiques et analgésiques pendant quelques jours seulement

Voici quelques questions que les patients posent souvent :

Le traitement est-il douloureux? Quelques minutes d’inconfort sont ressenties au moment de l’anesthésie de la zone donneuse et de la zone frontale, mais le tout est très supportable et ne dure que quelques minutes.

Y a-t-il des effets secondaires? Oui, quelques petits inconvénients temporaires, comme :

  • l’enflure occasionnelle du front (et parfois des paupières) qui peut durer environ une semaine
  • la formation, par coagulation sanguine autour du greffon, de petites gales, qui vont se dessécher progressivement et tomber après environ 15 jours
  • la diminution de la sensibilité au toucher de certaines parties du cuir chevelu, qui reviendra à la normale au bout de quelques mois
  • la formation de petits kystes sous-cutanés dans la zone greffée (poils incarnés), qui vont se vider spontanément au bout de quelques semaines

Y a-t-il des complications sérieuses à craindre? Non, si la greffe est exécutée selon les règles de l’art et par des mains expertes.

Les cheveux repoussent-ils? Oui, mais il faut être patient puisque les follicules implantés seront d’abord en période de repos et ne vont commencer à fabriquer des nouveaux cheveux que trois ou quatre mois après la greffe. De plus, les follicules ne se réveillent pas tous en même temps. La repousse est donc étalée sur plusieurs mois. Les résultats sont très progressifs, et l’aspect final est visible 9 à 12 mois après l’opération.

La cicatrice à la région occipitale est-elle visible? Il s’agit d’une cicatrice très fine, qui a l’aspect d’une ligne blanche sur le cuir chevelu. Cette cicatrice est permanente, mais les cheveux qui retombent dessus, même s’ils sont gardés assez courts, peuvent très bien la camoufler.

Qu’est-ce que la méthode d’extraction folliculaire (en anglais, FUE Follicular Unit Extraction) Il s’agit d’une autre technique qui consiste à prélever les unités folliculaires une par une à l’arrière de la tête et à les insérer dans les fentes à la région receveuse, comme dans la technique classique. Cette approche élimine la longue cicatrice de la méthode classique, pour la remplacer par une multitude de petites cicatrices punctiformes qui passent presque inaperçues. Les inconvénients majeurs de cette technique plus complexe sont la durée prolongée de la chirurgie et le nombre accru d’assistantes opératoires, ce qui se répercute sur les honoraires nettement plus élevés. Par ailleurs, les résultats sont imprévisibles et il est difficile de garantir la repousse complète des greffons.

Des soins spéciaux après la greffe sont-ils à prévoir? À part quelques consignes dans les jours qui suivent la chirurgie, il n’y a aucun soin particulier à apporter à l’entretien habituel des cheveux.

Est-ce que les teintures, les permanentes, les casquettes, le lavage fréquent des cheveux aggravent la calvitie? Ces habitudes nuisent à la santé des cheveux qui deviennent plus cassants et plus ternes, mais ne les font pas tomber, puisque la calvitie est une manifestation héréditaire et génétique.

Peut-on retarder la calvitie? Oui, il existe sur le marché deux médicaments qui ont cette propriété :

  • Le minoxidil (Rogaine), disponible sans prescription, est une lotion qu’il faut appliquer deux fois par jour sur le cuir chevelu.
  • Le finastéride (Propecia), qui doit être prescrit par un médecin, est un comprimé qu’il faut prendre une fois par jour.

Ces médicaments sont-ils vraiment efficaces et combien de temps faut-il les utiliser? Ils sont efficaces dans la mesure où ils sont utilisés rigoureusement tous les jours, sans interruption, et ce, pour toute la vie ou, à tout le moins, aussi longtemps qu’on ne veut pas que la calvitie s’aggrave. À l’arrêt de ces médicaments, la protection qu’ils assurent disparaît progressivement, et la calvitie se réinstalle. Il faut noter que chez un faible pourcentage de patients (de l’ordre d’environ 15 % pour le finastéride, par exemple), il n’y aura aucun résultat.

Microgreffe

Nombre de greffons
Coût
Jusqu’à 1000
4000$
1001 à 1200
4500$
1201 à 1500
5000$
1501 à 2000
Voir greffe: ARTAS

 

Le tarif de la consultation initiale est de 100$ + tx. Ce montant sera ensuite déductible de toute procédure ou chirurgie pratiquée à la clinique.

Au moment où une date de chirurgie est convenue avec le personnel de la clinique, un dépôt de 10% du montant total prévu pour l’intervention sera exigé. Un service de financement est disponible avec Medicard®.

Cliquez ici pour de plus amples informations et connaître les options de financement offertes: Medicard.com