Glossaire

Homme avec cheveux

Alopécie androgénique (AAG) : La chute de cheveux apparaît avec l’âge et se traduit par un recul des golfes temporaux et un amincissement du sommet du crâne chez l’homme (alopécie androgénique masculine) ou par une diminution globale de la chevelure avec une prédominance sur le sommet du crâne chez la femme (alopécie androgénique féminine). Par contre, une chute de cheveux diffuse se rencontre parfois au cours de l’alopécie androgénique masculine et l’alopécie féminine se manifeste parfois par des golfes légèrement dégarnis.

Alopécie cicatricielle : Chute de cheveux définitive qui est la conséquence d’une malformation de naissance (aplasie congénitale, angiome), d’un traumatisme (plaie, brûlure ou opération), d’une maladie du cuir chevelu (lupus érythémateux, lichen plan) ou d’une tumeur du cuir chevelu (carcinome baso-cellulaire, carcinome épidermoïde), dont l’évolution cause la formation d’un tissu anormal de type cicatriciel.

Alopécie diffuse : Diminution globale de la densité capillaire.

Alopécie localisée : Diminution localisée de la densité capillaire.

Anagène : La phase anagène ou phase de croissance du cheveu touche 80 à 90% des cheveux et dure de 2 à 6 années (3 ans chez l’homme, 5 ans chez la femme). Cette phase détermine la longueur finale des cheveux qui poussent d’environ 0,4 mm par jour (1 cm par mois).

Catagène : La phase catagène est une phase de repos du cheveu qui dure trois semaines et concerne environ 0 à 2% des cheveux. Au cours du cycle pilaire, cette phase est intermédiaire entre la phase anagène de pousse et la phase télogène d’involution.

Chute de cheveux normale : Les cheveux chutent et se renouvellent en permanence. La chute normale est de 45 à 60 cheveux par jour, elle est maximum à la fin de l’été et au printemps.

Cuir chevelu : La peau qui recouvre le crâne et contient les follicules pileux.

Cycle pilaire : Le cheveu humain évolue en plusieurs phases regroupées sous le terme de cycle pilaire. On distingue une phase anagène de croissance qui concerne 80 à 90% des cheveux et dure 2 à 6 années. La phase catagène, ou la croissance du cheveu cesse, dure environ 2 à 3 semaines et concerne 0 à 2% des cheveux. La phase télogène, ou les cheveux involuent et tombent, concerne 10 à 20 % de la chevelure et dure environ deux à trois mois. Le cycle se répète ensuite. Toutes les chutes de cheveux comportent une altération du cycle pilaire.

Congénital : présent à la naissance.

Dysplasie pilaire : anomalie de la structure du cheveu.

Effluvium anagène : Indique une chute de cheveux importante. Le cheveu chute au cours de sa phase de croissance. Cette variété de chute de cheveux est la plus rare et survient le plus souvent après la prise de médicaments comme les chimiothérapies qui interfèrent avec la fabrication du cheveu ou bien au cours de la pelade

Effluvium télogène : Indique une chute de cheveux importante et passagère. Les cheveux en phase de croissance ou d’involution sont précipités en phase de chute (phase exogène) ou bien les cheveux en phase de croissance sont précipités en phase d’involution puis de chute. L’effluvium télogène se rencontre quelques semaines après un accouchement, une opération, une fièvre élevée ou la prise de certains médicaments, mais peut aussi se voir au cours d’une poussée d’alopécie androgénique.

Exogène : la phase exogène est un moment particulier de la phase télogène où les cheveux chutent. Environ 1% des cheveux en phase télogène sont perdus chaque jour.

Follicules pileux : il s’agit de l’ensemble des éléments qui constituent un cheveu ou un poil. Le follicule pileux comporte une tige pilaire (le cheveu ou le poil proprement dit), la glande sébacée et le muscle érecteur du poil qui lui sont annexés. Les follicules pileux sont groupés en unités folliculaires qui comportent de 1 à 4 tiges pilaires.

Greffe de cheveux : La greffe de cheveux est une technique chirurgicale qui permet d’implanter sur la zone dégarnie d’un sujet, des cheveux prélevés à l’arrière du cuir chevelu.

Télogène : la phase télogène est la phase où les cheveux involuent et chutent, elle touche 10 à 20 % de la chevelure et dure environ trois mois (100 jours). Ainsi, 1% des cheveux en phase télogène sont perdus chaque jour au cours de la phase exogène.

Teigne : la teigne désigne une infection des cheveux ou des poils de la barbe (sycosis) provoquée par des champignons du genre dermatophyte.

Test de traction : test où le médecin tire sur une mèche de 25 à 30 cheveux fermement, mais sans brutalité. Au cours de ce test, une chute supérieure à 5 cheveux est considérée comme excessive.

Trichogramme : examen complémentaire qui permet de quantifier une chute de cheveux, de la classer parmi les diverses formes (effluvium anagène, télogène) et d’orienter ou de faire un diagnostic. Une mèche de cheveux est prélevée dans les régions du front, des tempes et du cou avec une pince. Les cheveux sont ensuite examinés au microscope et classés selon leur type (anagène, catagène, télogène). On peut aussi apprécier leur taux de miniaturisation et l’existence de bulbes dystrophiques qui se rencontrent au cours de la pelade et des effluvium anagènes.

Trichotillomanie : envie irrésistible de tirer ou tordre ses cheveux qui aboutit à une chute de cheveux avec des cheveux cassés. Cette habitude est classée dans le cadre des troubles obsessionnels compulsifs (T.O.C) ou des troubles du contrôle des impulsions.