Traitement par biostimulation capillaire

Biostimulation

La biostimulation capillaire avec lasers à faible intensité est la plus excitante des récentes options pour le traitement de la calvitie. Des études récentes, provenant des États-Unis et d’Europe, suggèrent que les lasers à faible intensité stimulent la circulation sanguine et lymphatique à la racine des cheveux, diminuent l’inflammation et améliorent le métabolisme cellulaire et la synthèse des protéines.

Les résultats sur le cuir chevelu sont habituellement visibles à l’intérieur d’une période de 6 mois:

  • Amélioration de la qualité et de la densité des cheveux
  • Stabilisation de la perte de cheveux
  • Stimulation de la repousse capillaire

L’unité clinique

  • L’unité clinique contient 107 lasers diode à faible intensité distribués dans le casque de façon à couvrir simultanément tout le cuir chevelu de façon uniforme.
  • La lumière dans le spectre rouge des lasers du casque pénètre profondément dans les tissus sans endommager la peau et le cuir chevelu. Puisque la lumière des lasers ne coupe ni ne brûle la peau, son énergie thérapeutique est absorbée par les cellules et en active les processus de réparation.
  • Pendant les traitements, les patients sont assis confortablement sous le casque de l’unité clinique et la photothérapie est activée doucement. Il n’y a ni douleur ni inconfort pendant le traitement.
  • Les sessions durent de 15 à 30 minutes. Leur fréquence et la durée totale du programme dépendent des recommandations du médecin.

Les meilleurs candidats pour la biostimulation avec lasers à faible intensité sont:

  • Les hommes à un stade précoce de calvitie
  • Les individus suivant d’autres types de traitements ou procédures pour la calvitie (greffe capillaire, Propecia®)
  • Les femmes avec une calvitie diffuse qui ne sont habituellement pas de bonnes candidates pour la greffe capillaire
  • Les patients en post chimiothérapie pour la réactivation plus rapide de la repousse des cheveux.

Biostimulation capillaire: 2,000$ pour le programme  d’un an